EDO - GYMNASTIQUE OYONNAX
EDO - GYMNASTIQUE OYONNAX
EDO - GYMNASTIQUE OYONNAX

demi finale des championnats de France individuel à Miramas



Il y a bien longtemps que les enfants du devoir n’avait pas réalisé un championnat de zone aussi exceptionnel. Avec deux titres et deux podiums les entraîneurs ont de quoi être très fiers de leurs poulains en rentrant de Miramas. A cet instant, 4 oyonnaxiens sont qualifiés pour les championnats de France, mais le club en attend certainement 3 autres grâce au système de repêchage qui est généralement plus favorable à la zone sud est.
Le week end avait bien débuté avec un premier titre pour Gaëtan Myallonnier qui faisait son retour puisqu’il avait été éloigné malgré lui des plateaux de compétition suite à une blessure en coupe de France en Février 2014 : « on signe un bon retour chez les masculins après une saison passée un peu fade avec la blessure de Gaëtan et l’absence de Loïc (Loïc Darnand, champion de France 2013) avec trois podiums et certainement 5 qualifiés cette année risque d’être un bon cru » a pu confier Franck Balme à la fin de la compétition à propos du secteur masculin.



Le dimanche était consacré aux catégories critériums pour les enfants âgés de 10 à 13 ans. Et là encore les EDO ont pu se démarquer grâce à une Erika Vincetti qui a su faire preuve d’une redoutable assurance pour son âge en remportant le titre très convoité en critérium 10 ans : « Les catégories 10 et 11 ans sont très disputées chez les filles et les garçons puisqu’elles permettent d’accéder aux premiers échelons du haut niveau. Avec la compétition qu’Erika a faite aujourd’hui, il n’y a aucun doute qu’elle participe au CF avenir, et là ça va être une autre histoire ». Quelques instants après Erika, Axel Matre était annoncé vice champion en 11 ans, mais son entraîneur Yann Gestin était plus réservé sur la suite des événements : « Axel peut prétendre à une place en Avenir, mais on va préférer jouer un bon résultat en critérium comme la saison passée,…, Il ne jouit pas des mêmes conditions d’entrainement que les autres car il habite à Gex et n’est pas interne sur Oyonnax, il doit faire les allers retours pour s'entraîner et malgré son talent ça limite ses progrès».
Mention spéciale également pour Apolline Jeanjacques qui réalise un total exceptionnel puisqu’elle dépasse les 50 points. Elle doit malgré tout se contenter d’un quatrième place car, fait rare, elle doit évoluer dans une catégorie d’âge ou huit jeunes filles au talent d’exception peuvent prétendre au podium. Malgré une compétition sans erreur elle devra attendre le repêchage.
« On est de mieux en mieux reconnu chez les filles, le niveau progresse, on aura certainement 3 qualifiées au championnat de France, je ne me rappelle pas si c’est déjà arrivé aux EDO. Avec de tels résultats on aura certainement une équipe en division nationale féminine la saison prochaine,[…] c’est les meilleures zones qu’on ai jamais fait filles et garçons confondus ». conclut Franck Balme. En effet, Océane Alix en critérium 13 ans, auteur d'un sans faute s'est qualifiée directement en terminant 5ème.
Les championnats de France individuels se dérouleront à Cognac du 8 au 10 mai prochain.
p1260126.jpg P1260126.JPG  (453.39 Ko)

Chez les féminines
 Apolline Jeanjacques 4ème en nationale B 16 ans (sur liste de repêchage)
 Zoé Alberto 13ème en nationale B 15 ans
 Shona Bailly 8ème en Fédérale 14 ans
 Erika Vincetti championne de zone en critérium 10 ans (qualifiée)
 Océane Alix 5ème en critérium 13 ans (qualifiée)
 Loane Prost 13ème en critérium 13 ans
Chez les masculins
 Gaëtan Myallonnier champion de zone en sénior – de 21 ans (qualifié)
 Nabil Zouhair 3ème en nationale B 17 ans (sur liste de repêchage)
 Axel Matre vice champion de zone en critérium 11 ans (qualifié)
 Léo Galoyer en critérium 11 ans
 Alexandre Ferry 20ème en critérium 12 ans
 Antonin Jeanjacques 7ème en critérium 13 ans (sur liste de repêchage)